Recent Forum Posts
Des catégories:
page 1123...suivante »

Bon face à la levée de boucliers, je dois bien m'incliner.

Qu'on soit clair, je suis entièrement d'accord quand au fait qu'on ne doit pas privilégier la quantité à la qualité. Les rapports aujourd'hui validés sur la liste française sont tous excellents et même si certains ne me plaisent pas pour des raisons personnelles, il n'y a (contrairement à des rapports de la mainlist) aucun cas où je me dis que tel rapport n'a pas sa place sur le site.

Ceci étant dit, si je pousse autant pour une simplification du processus, c'est également parce que je trouve le système actuel trop complexe pour les nouveaux venus.

On déplore souvent le nombre ahurissant de membres qui débarquent sur le site, se présentent, essaient de faire valider une idée puis disparaissent dans la nature. On n'a pas fait d'étude sur le sujet (et honnêtement, il serait peut-être intelligent d'en faire une) mais je pense que la barrière que représente la critique du premier rapport est un mur sur lequel ils se sont cassé les dents ce qui a coupé leur motivation à s'investir dans le site.

Je sais que je suis ici depuis longtemps maintenant, mais à mon arrivée sur le site, ce qui m'avait apporté le plus d'enthousiasme c'est que j'étais immédiatement autorisé à créer mon propre objet SCP. Bien entendu il s'est fait descendre par la critique, mais c'est l'épreuve du feu, on progresse en apprenant de ses erreurs.

Bref, Gémini le dit mieux que moi : On a plein de problèmes qui sont apparus au fil des ans sur le site, et pour y pallier, on a à chaque fois dû ajouter de nouvelles règles qui ont créé un nouveau degré de complexité. Malgré les récemment changements appliqués pour le simplifier, le guide des newbies reste plus massif que n'importe quel autre guide que j'ai pu voir sur d'autres communauté.

On facilitera l'inclusion des nouveaux en leur permettant d'apprendre à connaître le site à leur rythme au lieu d'attendre d'eux qu'ils soient capables de répondre immédiatement à nos standards.

Bref, la restauration du coldpost est peut-être une proposition extrême mais je serais au moins d'avis d'autoriser la rédaction immédiate sans validation de l'idée. On peut continuer d'encourager le passage de l'idée en critique, mais pas bloquer indéfiniment les auteurs dans ce processus.

Quant aux critiques, eh bien ils ne sont pas obligé de critiquer l'intégralité du rapport. S'ils pensent que le problème réside dans l'idée, qu'ils expliquent le problème avec l'idée. C'est l'avantage d'être plusieurs, tout le monde n'a pas besoin de faire une analyse complète.

Re: Conditions de publication par Dr BenjiDr Benji, 20 Jan 2020 11:12

Joker.

Je ne me suis pas exprimé jusqu'ici pour avoir tout loisir de suivre l'évolution du débat : je pense maintenant avoir pu me faire un avis complet.

Dans un premier temps, j'aimerais appuyer l'importance primordiale de l'avis des critiques dans ce débat. Les membres qui expriment leur avis dans le message que j'ai relayé plus haut ont été plus actifs sur le forum au cours du mois écoulé que presque n'importe quel membre du Staff au cours des six précédents. Le but n'est pas d'établir que le travail du Staff n'est pas suffisant, loin de là, car nous avons abattu énormément de travail dans bien des domaines dernièrement. Cependant, il convient de se rappeler que nous votons ici pour une décision par laquelle nous ne serons pas les premiers affectés.

Or, les concernés sont décidés et unanimes : la quantité ne doit en aucun cas primer sur la qualité. Torrential et D, qui sont probablement les plus impliqués dans le processus des critiques ici, se prononcent également contre le coldpost en général. Je pense qu'il y a là un élément digne d'intérêt, comme l'a d'ailleurs relevé D : les plus prompts à s'intéresser à l'utilisation du coldpost pour augmenter la productivité (je me compte dedans) pensent en statisticiens. Pas en auteurs. Contredisant mon propre avis passé, je dirai que nous ne devrions pas nous soucier des statistiques et surtout accorder une voix prédominante aux membres, Staff ou non, impliqués dans ce processus.

Dans un second temps, j'aimerais apporter mon soutien à la proposition de Torrential. Elle propose une solution pour faciliter le travail des critiques et rendre le système moins cruel envers les auteurs, toutes choses plus que nécessaires en ce moment.

À ce propos, j'ai entendu quelques voix s'élever contre l'inégalité créée par la troisième option. Elle apporte bien plus d'avantages que d'inconvénients selon moi : nous avons déjà eu la preuve que dans certains cas, qui restent d'ailleurs rares, un auteur possède des capacités suffisantes pour pouvoir se passer de notre système et y gagner. Dans ces cas-là, l'avis d'un ou plusieurs membres de l'Équipe Critique aura une valeur bien suffisante pour permettre l'émancipation d'un auteur.

Mes votes dans le post initial restent au cas où cette proposition ne serait pas retenue, mais considérez ces opinions comme secondaires jusque-là.

Neph'Edit :Tu peux me rajouter dans les "quelques critiqueurs concernés par les critiques qui refusent le coldpost". Outre ça, je soutiens sans réserve tout le pavé de Lekter.
Tara Edit : Je soutiens totalement ce que disent Lek et Torr et souligne aussi le fait que si on supprime la validation d'idée dès le premier rapport, ce sera une catastrophe pour les auteurs et pour les critiqueurs.

Re: Conditions de publication par Dr LekterDr Lekter, 20 Jan 2020 08:55

Globalement d'accord avec ce que dit Torrential, pour le coup. Et je suis donc partant pour essayer ses propositions.

On n'a pas d'impératifs de publication, je ne pense pas que ce soit "grave" s'il y a des périodes où le site produit moins de créations et je reste un fervent défenseur de la qualité avant la quantité.

Mais, et si ce n'est pas encore le cas j'aimerais que les critiques s'en rendent compte, ce n'est aucunement une raison pour monter les exigences de qualité d'année en année. C'est quelque chose que je remarque quand je vois des membres du staff dire "tel rapport est quand même pas si bien" en parlant d'un ancien rapport. Je reste fermement attaché à la série I et au fait qu'un SCP peut simplement être une anomalie due au hasard ou n'ayant pas d'explication quant à son origine. Un SCP est avant tout une créature/un objet/un phénomène qui défie les lois naturelles telles qu'elles sont connues actuellement et rien n'oblige un rapport à avoir 3 pages d'historique ou un background développé, tant que l'anomalie et les procédures de confinement tiennent la route. Si un auteur veut en mettre, tant mieux, mais ce n'est pas et ça ne devrait pas être obligatoire.

J'ose espérer qu'un jour on pourra tenter le coldpost en âme et conscience quand on aura une commu' majoritairement au fait de l'univers et de nos standards de qualité (pas comme sur la mainbranch ou avec les rapport d'un certain auteur dont le pseudonyme est celui d'une plante, donc), c'est peut-être un angle d'attaque à exploiter aussi à l'occasion (à coup de guides/essais ?)

Re: Conditions de publication par NeremsaNeremsa, 20 Jan 2020 06:55

Je rejoins la plupart des avis de l'équipe Critique, et mentionne aussi que je préfère de très loin le système actuel. Non pas parce qu'il est parfait. Mais parce qu'il rend possible la publication des articles que je veux voir prospérer sur le site ; ceux qui sont rares, mais de qualité.

J'aimerais de plus exprimer mon opinion une bonne fois pour toute vis-à-vis du coldpost comme substitut aux trois validations, puisque cette option est régulièrement soulevée.

Elle ne résout rien.

L'unique intérêt du coldpost est d'autoriser la parution d'articles qui :
• Sont de qualité insuffisante et seront supprimés au grand dam de leurs auteurs qui se sont essoufflés dessus pendant trois ou quatre heures
• Sont de qualité insuffisante mais seront conservés parce qu'une poignée de membres de la communauté, peu au fait de nos standards, ont malgré tout voté en leur faveur
• Sont de qualité suffisante et comportent des fautes de grammaire, de cohérence, sont trop exhaustifs ou incomplets et obligeront la critique de leur contenu tout entier, qui figurera dans la liste officielle avec toutes ses imperfections jusqu'à ce que les critiques aient corrigé la forme de A à Z et jusqu'à ce que l'auteur ait apporté les modifications de fond demandées.
• Sont de qualité suffisante et à peu près exempts de fautes. Ce qui est cocasse, c'est que les personnes capables de produire ce genre de rapports sont les plus expérimentées et écrivent peu parce qu'elles font partie des critiques ou du staff.

Le seul scénario gagnant que je distingue est donc aussi le seul qui ne concerne jamais les néophytes.

Oui, nous produisons un nombre modeste de rapports originaux. Parce que nous ne pouvons concilier la qualité et la quantité. C'est ainsi.

Quant à la diminution de la publication des articles, j'y vois un lien étroit avec la parution de la vidéo de LinksTheSun en octobre 2016, qui a provoqué un accroissement inhabituel du nombre d’adhérents et de projets. Une partie de sa communauté s'est familiarisée avec notre univers au terme de 2016, a continué à l'intégrer en 2017, et l'a quitté progressivement depuis pour ne laisser que les plus motivés. Je crois que notre production revient plutôt à un niveau ordinaire.

Une part importante, sinon majoritaire des personnes qui nous rejoignent proposent une idée, reçoivent un avis, en accusent éventuellement réception, puis ne donnent plus signe de vie. Or, les auteurs ont la responsabilité de s'essayer à la critique d'autres rapports, de lire d'autres œuvres pour enrichir leur culture, et d'actualiser régulièrement leurs fils. C'est une épreuve de patience et de persévérance. S'ils ne remplissent pas ces critères, je ne crois pas que le problème vienne du système, et certainement pas des critiques eux-mêmes.

J'apprécie énormément l'implication de l'Équipe Critique. Les commentaires de ses membres sont généralement pertinents et ils font acte de présence partout où il le faut. Ils sont notre force. Je n'ai aucune envie de prendre une décision irresponsable à leur égard et je me sens en vérité à peine légitime de leur imposer mon choix, puisque quoique nous décidons, ce sont eux qui vont trinquer. Pas nous.

Plutôt que contester le système, j'aimerais permettre aux acteurs les plus performants dans leur mission de s'en acquitter au mieux. Aussi voudrais-je mettre à l'honneur quelques solutions dont certaines sont proposées par les critiqueurs.

Solution n°1 : "Non, c'est non"

Il s'agit tout simplement d'un droit particulier des critiques (Critiqueurs et membres du staff) à clore par un unique message un fil de discussion proposant une idée dont les chances d'aboutir sont infimes ou inexistantes, principalement parce qu'elle est très stéréotypée, proche d'un rapport existant, ou comporte de si nombreuses fautes de grammaire que la rédaction d'un rapport entier par le néophyte n'est pas concevable.

Le message en question signalerait explicitement le refus de l'idée et le justifierait en une ligne ou deux d'explications. L'utilisation d'un copier/coller est parfaitement envisageable. Une mention "[Refusé]" serait alors ajoutée au titre.

Cette procédure serait évidemment à employer uniquement pour les idées condamnées afin de prévenir tout effort de développement et/ou de critique inutile de la part de la communauté. À proscrire, donc, pour les idées trop pauvres ou nébuleuses, qui exigeront d'abord des explications de la part de l'auteur avant que le critique ne se décide ou non à l'écarter.

Solution n°2 : "Ne soyons pas tatillons"

Cette recommandation s'adresse aux critiques et leur propose de s'attacher uniquement à la qualité de l'anomalie de l'objet. Cela signifie qu'il serait hors de question de recommander aux auteurs d'une idée vouée à l'échec de développer une histoire ou de répondre à des questions pour tenter de rattraper leur projet, qui serait de toute façon disqualifié par la solution n°1.

De même, une idée qui semble mériter de devenir un article ne devrait pas être empêchée ou retardée par une incapacité de l'auteur à développer dans l'immédiat une histoire ou à répondre à des questions portant sur des détails alors qu'il en est encore à l'ébauche de son projet.

Cette méthode a pour objectif de conduire les auteurs à s'en tenir au strict minimum dans la présentation de leur idée, la rendant concise et facile à critiquer, plutôt que de déguiser un projet creux sous une apparence extrêmement fournie. En outre, cela abrègera grandement les échanges entre les critiques et l'auteur afin de lui donner plus rapidement la possibilité de s'atteler à son projet.

Solution n°3 : "Edwige, tu es un enfant prodige !"

Cette idée propose, à titre exceptionnel et en raison de ses talents littéraires évidents, d'exempter de validation obligatoire les projets d'un auteur. En d'autres termes, un néophyte qui fait la démonstration de son inventivité exceptionnelle et de sa maîtrise de la grammaire, constatés lors de la présentation de son idée ou de son rapport, est inscrit dans une liste spéciale qui le dispense de toute validation future de ses projets. Puisque c'est bien le seul cas pouvant prétendre au coldpost.

Une telle solution serait rarement employée parce que de telles personnes… sont extrêmement rares. Depuis que je fais partie du site, je ne me rappelle que de deux membres fraîchement arrivés qui m'ont rapidement impressionné par leur prédisposition pour la littérature et que j'aurais volontiers classés dans cette catégorie ; Gémini et Lornwall. Je ne pense pas qu'une telle liste croulera sous les pseudonymes, puisque la plupart de nos membres développent leurs talents progressivement, en écrivant, lisant et critiquant les publications du site.

Voilà donc trois possibilités que je propose d'appliquer afin de faciliter la mission des critiques, puisqu'elle nous est indispensable.

Re: Conditions de publication par TorrentialTorrential, 19 Jan 2020 19:58

Plusieurs membres et contributeurs réguliers au forum des critiques (UplyxUplyx, Henry Von KartoffenHenry Von Kartoffen, X-edgyX-edgy, GabitoonGabitoon, Ilu-IceyIlu-Icey et Dr RiskDr Risk) m'ont demandé de relayer leur point de vue sur la question, que je vous transmets tel qu'il m'a été communiqué ci-dessous :

Avis des critiques par Dr LekterDr Lekter, 19 Jan 2020 14:26

3. Conserver la validation de l'idée et celle du rapport écrit pour le premier rapport uniquement et autoriser le coldpost dès le second.

Si le problème c'est que les nouveaux abandonnent l'écriture de leur premier rapport, cette proposition est inutile pour résoudre le problème des nouveaux qui n'écrivent pas. Ayez-en conscience.

Personnellement, je veux vraiment faire l'expérience de la solution de D, qui est mon interprétation de la proposition 6. La complexité du processus de validation date de l'époque où on avait peur de ne pas pouvoir contrôler la qualité du site à cause des votes de la vague LTS. Je ne pense pas qu'on ait intérêt à le maintenir.

EDIT : Rappel du contexte :

Sur les cinquante rapports français créés en 2019, seulement trois ont été créés par des membres qui ont rejoint en 2019 (6%).

Pour la comparaison, sur les soixante-quinze rapports français créés en 2018, plus de vingt ont été créés par des membres qui ont rejoint en 2018 (27%).

La capacité des nouveaux membres à créer des rapports pose problème.

Re: Conditions de publication par MafiewMafiew, 19 Jan 2020 13:21

J'ai une solution à proposer, elle ne va pas résoudre le problème des critiques, mais elle devrait déjà nous mettre d'accord :

Autoriser le coldpost sans garantir le suivi et la relecture par les critiques du site quand un auteur ne passe pas par le forum.
Ainsi, un auteur débutant qui ne souhaite pas attendre peut poster son rapport directement sur le site, et se faire descendre par les notes si son texte est mauvais, ou bien recevoir plein de up s'il écrit très bien. Un débutant qui écrit bien ne sera plus pénalisé par le processus de publication.
Si son texte pas en suppression, on l'encourage a utiliser le forum des critiques.
Si son texte est passable et/ou améliorable, les critiques apporteront leur aide selon leur disponibilité, on ne garantit plus la publication de texte de haute qualité et on fait confiance à la communauté pour réguler.

C'est comme ça que j'imaginais l'option 6 pour le coup.

Re: Conditions de publication par MafiewMafiew, 19 Jan 2020 09:30

Je suis loin d'être un grand critiqueur (sans blague Sherlock), mais je vais essayer de donner un avis extérieur.

1. Dieu, faudrait-il déjà que la perfection existe dans ce monde ! Je pense que si l'on se pose tous la question depuis tout ce temps, c'est qu'il y a des choses à améliorer.

2. Ici, une période d'essai serait intéressante, même si elle serait, je le crains, peu concluante. Il faudrait mettre en place ce système tout en examinant le nombre d'idées concrétisées directement qui auraient été refusées en critique à la phase de l'idée. J'ai l'impression (c'est une impression, notez-le) que la grande majorité des idées qui semblent mauvaises au stade de leur examen ne donnent pas de bons rapports une fois écrites. Si c'est effectivement le cas, alors je rejoins D : il vaut mieux refuser directement l'idée ou proposer des améliorations si c'est possible, plutôt que de faire la même chose mais sur un rapport déjà écrit, bien plus long à critiquer.

3. Là encore, pourquoi pas ? Une période d'essai pourrait être utile, afin d'estimer à quel point les écrivains, après un processus de critique complet pour leur premier rapport, sont en mesure de se débrouiller tout seul. Je suis légèrement sceptique sur cette possibilité, mais bon. En outre, il faut également noter qu'ayant observé les bienfaits des critiques, ils seront certainement plus prompts à demander leur aide, qui sera plus agréable à donner sur un rapport d'un écrivain avec déjà un peu d'expérience.

4. Même explication que pour le deuxième et troisième point.

5. La question est très difficile à jauger : d'une part, est-ce que ce ne serait pas trop chambouler nos méthodes actuelles, c'est-à-dire est-ce que la "culture" des membres et du site prendrait bien cette innovation ? D'autre part, est-ce que c'est utile à l'auteur ? Là encore, il faudrait une période d'essai pour voir quel pourcentage de coldposts reste, comment les auteurs s'en sortent en cas de suppression, etc…

On a beaucoup parlé du découragement du newbie face au processus de critique. Je suis honnêtement très sceptique quant au caractère moins décourageant d'une descente en flammes potentiellement répétée d'un coldpost par les membres, d'autant plus que là, la déception ne s'accompagne pas forcément d'explication, alors que la critique est toujours justifiée. Certes le membre est déçu, mais au moins il sait comment avancer et s'améliorer. Avec la suppression d'un coldpost, ce ne sera pas toujours le cas.

6. Deux cas possibles :
-Le rapport est mauvais, il se fait descendre, l'auteur doit repasser par les critiques. Cela aurait été plus rapide d'y aller directement.
-Le rapport est bon, l'auteur est donc très doué pour réussir directement son coup. Le passage par la critique aurait été rapide, au moins au niveau de l'idée.

Encore une fois, ça dépend du nombre de coldposts qui survivront par rapport à ceux qui seront supprimés. Mais je doute fortement que ce ratio soit supérieur à 1, de par les exigences spécifiques de l'écriture d'un rapport et du niveau de qualité auquel nous sommes habitués (si l'on peut dire).

Résumons : je ne suis dans l'idée réfractaire à rien : ce serait ridicule, le but étant de trouver le meilleur fonctionnement, peu importe lequel. Je ne serai donc dans le principe opposé à aucune période d'essai pour chacune des propositions listées. Mes "Pour" et "Contre" sont simplement ce que, je pense, pourrait fonctionner le plus efficacement. Mais je serais ravi de voir que les autres propositions donnent des résultats positifs également.

Sur une note plus générale, il me semble important voire primordial de bien prendre en compte les remarques et observations des critiqueurs les plus expérimentés (à commencer par D évidemment, mais là je parle en dehors du staff). Leur avis sera sans nul doute plus que précieux pour comprendre leur point de vue et pour que la réforme, si réforme il y a, soit acceptée et également favorable pour eux.

En revanche, je suis plus que sceptique quant à un référendum communautaire qui serait plus que consultatif. J'embrasse tous les membres qui liront ce passage digne du noble Montesquieu, mais je ne vois pas en vertu de quoi des membres n'ayant jamais fait de critiques et ne participant de manière générale jamais au site auraient le droit de donner un avis qui serait, je le crains, peu éclairé. Faut-il citer le référendum sur "Contenir/Confiner" qui, sans relancer le débat, a démontré la mesure qu'il faut garder en usant de cet outil.

Voilà, je n'ai jamais su faire concis, des bisous.

EDIT : Les remarques des critiqueurs m'ont fait reconsidérer l'option 3. J'y suis désormais plutôt opposé. Par ailleurs, je supporte les deux premières propositions de Torrential fortement, la troisième avec un peu plus de réserves mais pourquoi pas.

Re: Conditions de publication par Dr AttanoDr Attano, 19 Jan 2020 00:11

Je vais expliquer mes votes et mon point de vue.

1. Le système n'est pas parfait et est améliorable, c'est évident. Je réfléchis régulièrement depuis un petit moment à un moyen de permettre aux nouveaux auteurs de sortir de la spirale infinie des critiques dans laquelle ils tombent facilement, on peut toujours trouver un moyen de le rendre plus efficace c'est certain.

2. Si on supprime la validation d'idée, on passe de la critique d'un résumé de 15 lignes à celle d'un texte scientifique non vulgarisé de 4 pages, ou autrement dit de 20 minutes de travail à plus d'une heure.
Les fausses nécessités dont on parle, comme la conception d'un background ou l'élaboration d'une thématique autour duquel orienter le rapport, sont proposées lorsque l'idée ne tient pas la route ou n'est pas suffisante avec ce qu'elle propose. Le but de ces fausses nécessités est d'améliorer un texte pour l'élever au standard, sans avoir besoin de modifier le fonctionnement globale de l'anomalie, juste en ajoutant quelque chose justifiant son existence ou ses agissements.

Ce que je peux néanmoins admettre est l'inflexibilité des critiques, qui s'obstinent parfois lorsque ces éléments ne sont pas présents, et ne laissent pas à l'auteur une chance de passer à la rédaction et de voir le résultat, qui pourrait être bon ou mauvais. C'est quelque chose qu'il faut apprendre à nos critiques, être plus souple et laisser les écrivains tenter au risque de se rater, tout simplement.

3. Pourquoi pas, si le premier cycle de critique fonctionne convenablement, l'auteur repassera peut-être de lui-même pour ses prochains textes, ou bien s'en sortira mieux lors de ses prochaines écritures.

4. Comme dit plus haut, la validation d'idée permet aux critiques de gagner énormément de temps. Il y a une véritable différence entre passer 20 minutes et une heure sur un texte. Et cette différence est encore plus grande en fonction de la qualité du texte.
Faire une critique dont le but premier est de démolir est très éprouvant, en plus d'être peu productif. J'en ai beaucoup trop fait lors de la "bonne époque" de ces critiques, pour les nouveaux qui proposaient directement leurs textes complètement rédigés sur le forum. J'en garde pas particulièrement de bon souvenir, si ce n'est des heures entières sur le même texte que je défonçais à chaque paragraphe…
Retirer la validation d'idée, c'est se rapproche de l'ancien système, où l'on critique un rapport pouvant être bon comme très mauvais. Et ça, c'est hors de question pour moi.

5. Si on passe au coldpost, il faut bien comprendre que les critiques délivreront également leurs relectures de manière facultative. Le suivi sera bien moins facile pour les nouveaux qui ne passeront pas par le forum, et les critiques possiblement moins complètes et approfondies pour des textes voués à disparaître (je le répète, mais critiquer un rapport dans le but de le démolir est très désagréable).

6. On demande donc de critiquer un rapport qui a été supprimé. J'imagine que ça va régulièrement arriver si on passe au coldpost. J'imagine que les critiques vont être débordés de tous les côtés avec ça, et que ce sera encore plus dur que précédemment, puisqu'il sera question de critiquer un mauvais rapport déjà rédigé, sans même pouvoir garantir de le réorienter dans la bonne direction, juste pour instruire l'auteur sans rien assurer derrière.


Le système actuel est fastidieux, mais il garantit néanmoins une bonne qualité des écrits postés tout en facilitant un minimum le travail à fournir dans les relectures. Vous ne prenez pas en compte la contrainte que les critiques peuvent représenter, puisque vous êtes pour la plupart extérieur au processus de relecture.
Je lis assez souvent que cette activité n'est pas au goût de tout le monde parmi le staff, ce qui est compréhensible, mais j'apprécie difficilement de voir des solutions miracles fleurir avec autant d'aisance (sur le serveur Discord, en l'occurrence) en prônant que l'ancienne époque était meilleure et qu'arriver maintenant vous n'auriez pas pu écrire, alors que vous en réalisez rarement.
Si on revient à l'ancien système, vous allez très vite le ressentir sur le moral et la motivation des critiques réguliers, ce qui serait honnêtement dramatique pour moi depuis la fondation des Critiqueurs, qui n'ont laissé jusqu'à aujourd'hui aucun thread sans réponse.

Si on veut progresser, il faut également prendre en compte ceux qui réalisent les critiques et pas uniquement les auteurs qui sont dans l'attentes.

J'ai une solution à proposer, elle ne va pas résoudre le problème des critiques, mais elle devrait déjà nous mettre d'accord :

Autoriser le coldpost sans garantir le suivi et la relecture par les critiques du site quand un auteur ne passe pas par le forum.
Ainsi, un auteur débutant qui ne souhaite pas attendre peut poster son rapport directement sur le site, et se faire descendre par les notes si son texte est mauvais, ou bien recevoir plein de up s'il écrit très bien. Un débutant qui écrit bien ne sera plus pénalisé par le processus de publication.
Si son texte pas en suppression, on l'encourage a utiliser le forum des critiques.
Si son texte est passable et/ou améliorable, les critiques apporteront leur aide selon leur disponibilité, on ne garantit plus la publication de texte de haute qualité et on fait confiance à la communauté pour réguler.

Re: Conditions de publication par D-2108D-2108, 18 Jan 2020 22:52

Je me fens d'une petite explication pour justifier mon inscription dans les deux colonnes "pour" et "contre" concernant le coldpost au second rapport :

Pour un premier rapport réussi aujourd'hui, il faut un talent en écriture et/ou une persévérance que, sincèrement, je n'ai pas moi-même (je le répète souvent).
Dans le premier cas, le 2e rapport n'a aucune raison d'être mauvais et il n'y a rien à dire.

Dans le deuxième cas par contre, l'idée derrière le 2e rapport est souvent piètre (sans être non plus "mauvaise", les auteurs (et c'est rassurant) sont plus souvent en progrès qu'en régression). Et dans ce cas, il y a à mon sens besoin, soit d'une phase de critique obligatoire avant publication (d'où mon vote dans la colonne "contre"), soit une critique obligatoire pour reposter un rapport supprimé : je vois bien ces auteurs s'acharner à retravailler un 2e rapport en boucle dans leur coin, et l'obligation de repasser en critiques si ça ne marche pas leur fera gagner du temps et de l'énergie. D'où mon vote pour, qui est en fait "pour sous condition".


Le doute est une Force, une vraie belle force. Veille simplement a ce qu'il te pousse toujours vers l'avant.

Re: Conditions de publication par NephandiNephandi, 18 Jan 2020 22:21

Note : deux fils de discussion sur un sujet identique ou proche de celui-ci existent déjà ici et ici. Il n'est pas nécessaire de les consulter pour comprendre ce fil qui n'a aucun lien direct avec eux, mais vous pourrez y trouver des idées et arguments pertinents déjà soulevés sur ce sujet par le passé.

Les faits

Récemment et avec les statistiques réalisées par Mafiew, un constat s'est imposé : le nombre de créations sur le site est en baisse.

Notre système de critique actuel demande d'un auteur de recevoir une validation d'idée puis de rapport rédigé pour son premier écrit puis de rapport rédigé seulement pour les deux suivants avant de devenir Auteur Confirmé et d'être autorisé à coldpost (c'est-à-dire écrire et poster un rapport sans avoir reçu aucune critique dessus).

Le problème

Ce système présente évidemment ses avantages et ses inconvénients, dont les plus couramment relevés sont :

Avantages

  • Ce système permet aux auteurs débutants d'être accompagnés tout au long de la conception de leur rapport et de recevoir les avis et conseils d'autres membres.
  • Grâce à lui, seuls des écrits de très haute qualité sont postés sur le site.

Inconvénients

  • Il est fastidieux et parfois décourageant pour un auteur débutant de devoir se plier à autant de procédures et exigences.
  • Le temps de création d'un rapport en est considérablement ralenti.
  • Les conséquences du premier point sur la productivité du site sont déjà constatables à travers les statistiques susmentionnées.
  • Tout ceci tend vers une inaccessibilité du processus d'écriture, restreignant les auteurs de rapports à un cercle fermé de membres déjà établis.

Les solutions

Plusieurs propositions ont été faites pour remédier à cette situation et sont rapportées ci-après. Merci de donner votre avis sur chaque option en ajoutant votre pseudo dans la case appropriée du tableau qui figure dessous (vous pouvez voter en faveur de plusieurs propositions si toutes vous conviennent). Toute suggestion supplémentaire est la bienvenue.


1.


Le système de critique est convenable dans son état actuel, il ne faut rien changer.
Pour Contre Pas d'avis
Torrential
Neremsa
Benji
D-2108
Nephandi
Attano
Tara
Macro
Mafiew
Lekter
DrJohannes

2.


Supprimer la validation d'idée pour le premier rapport pour permettre aux auteurs de rédiger leur rapport librement sans se voir arrêter au stade de la conception par de fausses nécessités comme le développement d'un background à leur anomalie alors que le rapport peut être de qualité sans.
Pour Contre Pas d'avis
Benji
Nephandi
DrJohannes
Lekter
D-2108
Tara
Attano
Macro
Mafiew
Torrential
Neremsa

3.


Conserver la validation de l'idée et celle du rapport écrit pour le premier rapport uniquement et autoriser le coldpost dès le second.
Pour Contre Pas d'avis
Lekter
D-2108
Tara
Benji
Nephandi
Mafiew
Torrential
Attano
Neremsa
Macro
DrJohannes

4.


Conserver la validation du rapport écrit mais pas celle de l'idée pour le premier rapport uniquement et autoriser le coldpost dès le second.
Pour Contre Pas d'avis
Nephandi Nephandi
Attano
Tara
Macro
Torrential
Neremsa
Lekter
Benji
D-2108
Mafiew
DrJohannes

5.


Rendre la critique complètement facultative et autoriser le coldpost même pour le premier rapport.
Pour Contre Pas d'avis
Benji Lekter
D-2108
Nephandi
Attano
Tara
Macro
DrJohannes
Torrential
Neremsa
Mafiew

6.


Autoriser le coldpost même pour le premier rapport, mais obliger les rapports supprimés après être tombés sous -3 de notation à passer par la critique avant de pouvoir être repostés.
Pour Contre Pas d'avis
Lekter
Benji
Tara
Mafiew
Nephandi
Attano
Macro
DrJohannes
Torrential
Neremsa
D-2108

Quelle que soit la décision prise, elle ne sera bien entendu appliquée qu'à l'essai dans un premier temps, sous réserve d'annulation si les résultats en sont généralement reconnus comme négatifs.

Dans tous les cas, un assouplissement des conditions de publication implique de faire confiance à l'esprit critique de la communauté pour downvoter les mauvais rapports qui en ressortiront et entretenir la qualité du site. Ce changement nécessitera une reconsidération de notre façon de voter à tous, et un référendum auprès de la communauté pourrait être pertinent pour recueillir les avis des membres sur la décision qui sera finalement prise.

Conditions de publication par Dr LekterDr Lekter, 18 Jan 2020 21:28

Puisque personne ne s'y oppose, utilisateur débanni.

Je suis également favorable à ce qu'une nouvelle chance lui soit donnée.

Pourquoi pas. Le seul moyen de juger est de le laisser revenir. J'espère que cette période de bannissement aura été bénéfique.

Idem, avec quelques réserves, mais comme le dit Tara il sait qu'il doit se tenir à carreau.

J'ai fouillé l'historique, on a entendu parler de lui 8 fois depuis un an, dont 3 en mal (à chaque fois rien de grave), toutes il y a plus de 6 mois. Vu comme les infos vont vite sur internet, s'il y avait un problème avec Kariope, ça aurait fait des vagues.

Comme dit Lekter, on peut difficilement faire plus exemplaire, je vote en faveur d'une réintégration.


Le doute est une Force, une vraie belle force. Veille simplement a ce qu'il te pousse toujours vers l'avant.

page 1123...suivante »
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License